Naitre et mourir esclave en Mauritanie, Luxemburger Wort, 01 Décembre 2007

La Mauritanie est le dernier pays au monde à avoir aboli l’esclavage en 1981. Dans la pratique, des milliers de Mauritaniens continuent cependant de vivre sous le statut d’esclave de naissance: ils appartiennent à un maître de même que leurs enfants, ils peuvent être achetés, prêtés ou vendus et ne sont propriétaires d’aucun bien, pas même ceux qu’ils ont acquis durant leur vie d’esclave.

Il ne s’agit pas de personnes vivant dans des ‘conditions’ d’esclaves, mais d’esclaves de statut que seul un acte d’affranchissement accordé par le maître peut libérer. Reportage.

1 Comment on Naitre et mourir esclave en Mauritanie, Luxemburger Wort, 01 Décembre 2007

  1. Cactus
    23 janvier 2012 at 5 h 13 min (9 ans ago)

    I like to party, not look aritlces up online. You made it happen.