Documentaire : Les Justes Turcs, un trop long silence

« Les Justes Turcs, un trop long silence » raconte l’histoire de ces Turcs qui, face aux ordres de massacres des Arméniens en 1915, ont décidé de désobéir. Ils se sont élevés contre l’injustice, au risque de leur vie. Descendant d’une famille arménienne sauvée par des Justes, le narrateur exhume ces récits d’entraide, nés au coeur de la barbarie.

Laurence d’Hondt est co auteure et co réalisatrice de ce documentaire diffusé sur la RTBF 3, à 21h le 25 avril et sur la Chaine parlementaire, Phoenix, produit par Panache Productions, avec l’aide du « Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles »
(suite…)

Insurrections, ACTE II

Des mouvements qui refusent et la violence et l’islamisme. L’Algérie, l’Irak et le Liban sont secoués par le soulèvement pacifique d’une jeunesse portée par une même aspiration : l’instauration d’un Etat de droit. Même plus : un changement de société.

Article paru dans le n°10 de Le Vif le 5 mars 2020
Lire l’article en PDF

Des amours interdits

Mohammed Abdelnabi fait partie d’une génération d’auteurs égyptiens qui osent s’emparer de sujets tabou. Dans «La chambre de l’Araignée», il donne à l’amour homosexuel de magnifiques pages empreintes de tendresse et d’amour, malgré le contexte répressif.

Article paru dans le n°2629 du Luxemburger Wort le 7 novembre 2019
Lire l’article en PDF

Quand sur la place Tahrir, on croyait à la Révolution : Le désir de liberté et de justice

Alaa El Aswany rend vie à ceux qui croyaient au changement.
Dans J’ai couru vers le Nil, le célèbre auteur Alaa El Aswany raconte les premières semaines de la Révolution place Tahrir en Egypte, à travers une dizaine de protagonistes. Il rend hommage à ceux qui ont voulu être libres et égaux, avant de disparaître sous le fracas des armes et la puissance des intérêts géostratégiques. Un livre pour conjurer la fatalité.

Article paru dans le n°2603 du Luxemburger Wort le 24 janvier 2019
Lire l’article en PDF

Les pleurs des Aleppins

La chute d’Alep marque aussi la fin d’une bataille médiatique où l’information n’a cessé de côtoyer la désinformation. La situation de la deuxième ville syrienne est plus contrastée que les images que nous en avons reçues.

Article paru dans le n°46 du magazine Dimanche du 25 décembre 2016
Lire l’article en PDF

Une immense frustration sexuelle à la base des violences de Cologne

La gare de Cologne le soir du 31 décembre. © Belga
La gare de Cologne le soir du 31 décembre. © Belga

Les événements de Cologne rappellent la violence sur la place Tahrir au Caire. C’est le reflet d’une frustration sexuelle qui hante le monde arabe. Avec la montée du wahhabisme saoudien et l’absence de perspectives économiques, les jeunes gens n’ont plus accès aux femmes de leur pays.

Article publié sur le site internet Le Vif le 11 janvier 2016. Lire l’article sur www.levif.be

1 2 3